FOUILLEUL, NINA

Doctorante


Domaine de spécialité
: cinéma et séries télévisées américains
Contact : nfouilleul@gmail.com

Thèse

Titre : Le Sud et les reprises du grotesque dans les séries télévisées : miroir(s) déformant(s) de l’Amérique ? (2008-2014)
Directrice de thèse : Anne-Marie Paquet-Deyris
Début : 2014

Résumé : Territoire paradoxal qui peut être simultanément objet d’effroi et de nostalgie, le Sud a fait l’objet de représentations très diverses et continue d’exercer une fascination certaine sur l’imaginaire collectif américain. On constate aujourd’hui une forte représentation du Sud dans les productions audiovisuelles américaines, que ce soit au cinéma (Django, Mud, Beasts of the Southern Wild, 12 Years a Slave….) ou dans les séries télévisées (Treme, True Blood, Invasion, Vampire Diaries, Justified…), et ce à travers le prisme de genres très variés. Pourquoi une telle exposition de ce territoire ? En quoi le Sud est-il un espace privilégié pour parler de l’Amérique d’aujourd’hui et de la crise sociale et identitaire qu’elle traverse ?

La question de l’américanité du territoire, de sa conformité à l’identité américaine travaille en filigrane les fictions sudistes. Par le biais de l’esthétique grotesque, les séries ancrées dans le Sud interrogent ce qui fonde l’identité américaine, mais soulèvent aussi des questionnements autour des notions de normalité et de monstruosité. Comment l’esthétique grotesque, qui imprègne les séries du Sud de façon singulière, permet-elle de révéler des malaises et des inquiétudes propres à l’Amérique d’aujourd’hui ?

La tradition carnavalesque est au cœur de Treme, dont les protagonistes n’ont de cesse de réaffirmer leur appartenance à la nation américaine, tout en revendiquant leur droit à la singularité au sein d’une Amérique dont ils déplorent la froide aseptisation et l’uniformité mortifère. En se réappropriant et en retravaillant les codes de la fiction Gothique sudiste, et notamment de l’écriture grotesque, des séries comme True Blood ou True Detective se font l’écho d’un soupçon généralisé. Le monde qui y est représenté est foncièrement instable, et la figure du monstre (tueur en série ou vampire) permet d’explorer différentes modalités du rapport à l’altérité.

Face aux angoisses de désagrégation d’une nation américaine en pleine évolution, face à la peur du déclassement de la classe moyenne américaine en proie à une crise économique qui s’installe durablement, face aux craintes de dissolution d’une identité américaine que le cinéma mainstream continue de fantasmer comme uniformément blanche et bourgeoise, le Sud filmique et télévisuel serait-il le miroir déformant des peurs de l’Amérique d’aujourd’hui ?

Activités d'enseignement et de recherche

Enseignement
Enseignante en lycée (2001-2015), colleuse en classes préparatoires (Lycée Janson de Sailly), formatrice pour le rectorat de Versailles (« Enseigner la littérature en lycée », 2011-2013), Enseignante (PRAG) à l’IUT Paris Descartes, département Informatique, depuis septembre 2015.

Recherche
Participation au colloque international « Western/Southern », 5-6 décembre 2014. Intitulé de la communication : « There Will Be Blood (2007) : Southern Gothic Gone West ? » 

Parcours universitaire

Agrégation d’Anglais (2011)
M2 Pro Traduction Littéraire, Université Paris Diderot (2013)
M2 Recherche Etudes Anglophones UPO Nanterre (2014)
Mémoire de M2 Recherche sous la direction de Mme Anne-Marie Paquet-Deyris : « Le Sud des Etats-Unis et la question de l’altérité dans trois séries télévisées », soutenu en septembre 2014.

Mis à jour le 22 octobre 2017