Programme des séminaires Culture / Cultures 2015-2016

Programme d’activités 2015-2016

Dans la continuité de son exploration des "imaginaires alternatifs", dans les champs politique et culturel sur les deux rives de l'Atlantique, et suite au travail effectué en 2012-2014 sur "l'imaginaire néolibéral", le groupe "Culture, cultures" se concentrera en 2015-2016 sur la notion de violence sociale et économique, violence tant systémique que militante ou idéologique, en privilégiant une approche interdisciplinaire et le croisement de cas d'études choisis en Europe et dans les Amériques.

. Mercredi 21 octobre
« Logiques de la révolte »

Présentation : François Cusset. Discutant : Luca Marsi

. Lundi 23 novembre
Discussion préliminaire sur le thème de la violence.
Présentation : Véronique Rauline, «
‘Violence’ : un signifiant vide ?»

. Lundi 25 janvier
Discussion autour du livre d’Hannah Arendt, On Violence Présentation : François Cusset

. Vendredi 18 mars
Discussion sur le texte de Gérard Mauger, « Sur la violence symbolique » Présentation : Véronique Rauline

. Vendredi 20 mai
Les « anti-Lumières » Présentation : Thierry Labica

. Vendredi 3 juin
Journée d’étude : « Les impensés de la violence: approche pluridisciplinaire » (programme en cours d’élaboration)

Si l’objet «violence» est aujourd’hui omniprésent médiatiquement et idéologiquement, l'approche morale exclusive dont il fait l'objet en dépolitise et en déshistoricise les enjeux. Signifiant flottant et englobant, angle mort théorique et doxique, et pierre d'angle normative, la violence socio-politique est pourtant la clé de l'agencement historique présent bien au- delà du phénomène terroriste, qui a surtout ici la fonction d'un écran incompatible avec le travail scientifique qui fut longtemps, sur ces questions, celui des sciences humaines et sociales. Cette journée d’études constitue un premier point d’étape dans une tentative de reconfiguration pluridisciplinaire de la violence contemporaine, en prenant le risque théorique de nommer de ce même terme fourre-tout les modalités de la domination hégémonique et l'irruption de contre-pouvoirs plus ou moins localisables.

Quatre axes seront plus particulièrement abordés :
- dispositifs contemporains de légitimation et de dé-légitimation ; -
figures discursives de l’irénisme et du consensus néolibéral ;
- pathologies sociales du refoulement et du défoulement ;
-
le massacre comme objet d’étude historique.

La journée d’étude combinera différents formats : conférences, tables-rondes et, en fin de journée, projection-débat (ouverte à tou.te.s) du film de Joshua Oppenheimer, The Act of Killing, 2012.

Invités confirmés:
- Frédéric Lordon, économiste et philosophe - Mathieu Renault, philosophe
- Alain Bertho, anthropologue
- Christian Hoffman, psychanalyste

Mis à jour le 12 février 2016