• Publication (fiche article uniquement),

DE L’ANTIESCLAVAGISME À L’ABOLITION DE L’ESCLAVAGE. ÉTATS-UNIS, 1776-1865

Michaël Roy

Publié le 14 janvier 2018 Mis à jour le 14 janvier 2018

Neuilly-sur-Seine, Atlande, 2018.

« Quels que soient, du reste, les efforts des Américains du Sud pour conserver l’esclavage, ils n’y réussiront pas toujours. L’esclavage, resserré sur un seul point du globe, attaqué par le christianisme comme injuste, par l’économie politique comme funeste ; l’esclavage, au milieu de la liberté démocratique et des lumières de notre âge, n’est point une institution qui puisse durer. » Il aura fallu trente ans pour que l’affirmation de Tocqueville dans De la démocratie en Amérique (1835) se vérifie. En décembre 1865 est ratifié le Treizième amendement à la Constitution américaine, qui met fin à deux siècles et demi d’esclavage des Noirs en Amérique du Nord. Il est le résultat d’une guerre civile sanglante entre Nord libre et Sud esclavagiste, déclenchée par la sécession des États du Sud, prêts à tout pour défendre ce qu’ils appellent par euphémisme leur « institution particulière ». Il marque surtout l’aboutissement de longues décennies de luttes abolitionnistes menées par des femmes et des hommes, des Noirs et des Blancs, des esclaves et des individus libres. C’est le récit de ces luttes radicales pour la liberté et l’égalité raciale que fait le présent ouvrage.

Table des matières

INTRODUCTION

HISTORIOGRAPHIE

REPÈRES
Esclavage et antiesclavagisme à la veille de l’indépendance
Flux et reflux de l’antiesclavagisme dans la nouvelle nation
Le temps de l’immédiatisme
L’offensive abolitionniste

THÈMES
Usages de la violence
Raison et sentiments
Femmes, genre et abolitionnisme
Le récit d’esclave en contexte
L’antiesclavagisme et le monde

OUTILS

Lien vers le site de l’éditeur : http://www.atlande.eu/anglais-civilisation/556-de-l-antiesclavagisme-a-l-abolition-de-l-esclavage-etats-unis-1776-1865-9782350304571.html

Mis à jour le 14 janvier 2018