Observatoire de l'aire britannique (OAB)

L’Observatoire de l’aire britannique a été créé en 2012 par Cornelius Crowley à l’Université Paris Nanterre. Les recherches des membres de l’OAB s’inscrivent dans un cadre d’une grande amplitude géographique, temporelle et thématique. L’OAB rassemble des spécialistes de l’histoire et de la civilisation britanniques du seizième siècle jusqu’à la période contemporaine et se caractérise par une forte attention aux sources, en particulier à la place et à l’utilisation des archives, dans le contexte du développement des humanités numériques.
Les domaines de spécialité des membres de l’OAB sont les suivants :
− l’Empire et le Commonwealth
− les études irlandaises et écossaises
− l’histoire sociale et politique des îles Britanniques du seizième au vingtième siècle (notamment l’histoire des femmes, du syndicalisme et des théories politiques)
− l’histoire des sciences, de la médecine et de la psychiatrie du dix-septième au dix-neuvième siècle
− l’histoire des religions et
− l’histoire de l’art (photographie, peinture, musique)

Depuis 2013, l’OAB participe à l’animation du séminaire franco-britannique d’histoire. Il s’agit d’un séminaire hebdomadaire organisé par Sorbonne Université, en association avec l’Institute of Historical Research (Londres), AGORA (Cergy-Pontoise), le CREA (Paris Nanterre), CREW (Sorbonne Nouvelle), le LARCA (Paris-Diderot) et la Maison française d’Oxford.

À partir de janvier 2019, dans le cadre des activités de recherche transversales initiées par le CREA, Laurence Dubois co-organise avec Alice Braun et Sophie Raineri, membres du CREA, un séminaire mensuel au sein du projet transversal « Aliénation/Émancipation ».
 


Mis à jour le 28 novembre 2018